L’histoire d’un pays, d’une région, d’une commune, d’un village est rarement connue à travers le quotidien de ses habitants. Et pourtant n’est-ce pas à travers ces générations que se crée l’identité de chaque contrée ?

Partir sur les traces de ceux qui ont modelé leur pays, tant par leur labeur qu’à travers les évènements qui ont traversé leur vie et celle de leur époque, c’est s’intéresser à ces petits riens qui ne sont jamais aussi anodins que l’on pourrait l’imaginer et qui nous façonnent à notre insu.

Les Veillées d’Antan sont nées de cette envie.

Il ne faut pas en attendre la précision rigoureuse propre à l’historien, pas plus que la veine romanesque qui mettrait un romancier.

Les témoignages, anecdotes, récits et souvenirs sont bien plus fidèles au ressenti qu’à la réalité des faits peut-être, mais n’est-ce pas justement cela qui en fait la richesse ?

C’est le reflet de la perception de chaque vécu, tout simplement.

Dédales de la mémoire années 40 France-Anne RUOLZ 3043